The Other World RPG
Coucou !

Si tu n'as jamais visité le forum je te conseille de passer par .

Si tu es déjà inscrit on t'attend pour RP ! Wink


Venez découvrir d'autres mondes, ils existent bel et bien, ne dépendent que de votre imagination, venez écrire leur histoire...
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 The Other World - La première faille.

Aller en bas 
AuteurMessage
Lyesam
Admin
avatar

Messages : 613
Date d'inscription : 03/04/2014
Age : 20
Localisation : The Link

Carte d'identité.
Monde d'origine : Technologia
Temps écoulé entre le premier et le dernier RP : Je ferais le décompte quand j'aurais fini le journal de bord (on n'est pas rendu)
Race : Humain génétiquement modifié.

MessageSujet: The Other World - La première faille.   Jeu 19 Juin - 20:35

Eh oui je l'ai écrite finalement ! J'ai pas de rythme en particulier pour poster mais on verra bien ~ J'éditerais pour poster de nouveaux chapitres alors hésitez pas à donner votre avis et me préciser s'il y a des fautes ou des incohérences !



Prologue : Une fissure dans l'espace-temps.


 Matt Corpse courait sous la pluie battante, il sentait ses poumons le brûler et ses pieds glissaient sur les dalles trempées mais il ne pouvait pas s'arrêter. Il ne pensait pas qu'on le surprendrait, il s'était lourdement trompé. Alors qu'il venait de dérober de la nourriture à un boulanger on l'avait surpris et il avait dû fuir. Il ne pensait pas que ces hommes le poursuivraient si loin et accompagnés par des policiers en plus. A croire qu'on avait prévu le coup... Bon d'accord il lui arrivait souvent de voler mais quand même... il le faisait parce qu'il avait faim ! Quoiqu'il soit parfois un peu kleptomane sur les bords... Il s'était appliqué à tenter de les perdre dans les boyaux de la ville mais rien à faire. Il se fatiguait et eux gagnaient du terrain au fur et à mesure. Il bifurqua sans prévenir avant de se rappeler que c'était un cul-de-sac. Il se retourna pour faire demi-tour au plus vite mais ils étaient déjà là. Il recula progressivement jusqu'à se retrouver acculé contre un mur aux briques rouges.

 Il jeta un coup d’œil au-dessus de lui, c'était trop haut pour qu'il grimpe et il n'avait pas d'appuis concret, c'était cuit... Il tenta tout de même d'escalader les briques quand les hommes se rapprochèrent. En forçant sur ses bras il réussit à prendre un peu de hauteur, mais ce mur paraissait tellement grand d'un seul coup... Des cris surpris le firent regarder en bas, pas une très bonne idée puisque le sol se déforma violemment... mais son regard fut rapidement capté par autre chose. Une espèce de fissure lumineuse qui s'était ouverte un peu en-dessous de lui. Tandis que les gens reculaient, il essaya de monter plus haut mais son pied dérapa et il se retrouva très vite cul par terre en face du trait blanc.

 Il arracha à contrecœur son regard de la fissure qui s'élargissait sans un bruit – étrange –  et jeta un coup d’œil par-dessus son épaule, les hommes n'avaient pas bougé et commençaient à s'interroger entre eux. Matt écarquilla les yeux lorsque le mur commença à onduler, il tendit la main pour le toucher mais se ravisa, il s'en dégageait un froid intense. Qu'est-ce que c'était ? L'adolescent était fasciné...

 Soudain la fissure s'ouvrit en grand, aveuglant tous ceux qui l'observaient de sa lumière, un gigantesque souffle comme celui d'une explosion se propagea et Matt se retrouva emporté par celui-ci. Son dos rencontra un des gars qui le poursuivaient et les hommes furent projetés hors de la ruelle jusqu'à ce qu'un mur les arrête violemment. Un son suraiguë se répandit dans l'air, assourdissant tout ceux qu'il rencontrait. Matt, aveuglé et les oreilles sifflantes, se redressa tant bien que mal. Qu'est-ce qu'il se passait ? C'était quoi ce truc ? C'était pas naturel ! On se serait cru dans un film de Sience Fiction... Il sentit une main lui attrapper l'épaule, il se dégagea d'un bond et trébucha, se retrouvant très vite de nouveau à terre. Il réussit à ouvrir les yeux, bien que de nombreuses tâches colorées lui obstruaient la vue. Tout était trouble mais il voyait clairement la lumière de la faille qui s'était progressivement atténuée. Il s'en approcha un peu mais prudemment, on ne voyait plus le mur et c'était comme si ce truc lumineux ouvrait sur autre part.

 On lui attrapa le bras et il se retourna pour dévisager un homme aux traits déformés qui le regardait d'un air étrange. Il serra ce qui fit grimacer le jeune homme.

-Viens là toi !

 Bien qu'il voulut simplement qu'il en s'approche pas d'un potentiel danger, Matt comprit quand à lui qu'on allait l'emmener. Il commença à se débattre et à se tordre dans tous les sens pour libérer son bras de la poigne de l'adulte. Emporté dans son élan il recula beaucoup mais ne tomba heureusement pas dans l'étrange fissure. Il resta cependant fasciné par l'impression de profondeur qui s'en dégageait et ses étranges ondulations bleu et blanc. Sans réfléchir il tendit la main et ses doigts rencontrèrent une matière liquide. Il finit par la retirer mais c'était collant et ça grimpait sur son bras. Il paniqua et se servit de son autre main pour se débarrasser de l'étrange matière, il ne réussit qu'à plus s'empêtrer dedans.

-A... à l'aide !

 Il n'arrivait pas à s'en débarrasser et ça le tirait vers l'avant ! En quelques secondes, il fut aspiré par la faille, quittant pour de bon Univers.



Et voilà pour le prologue ! Mais où est-il atterri ? 8D


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-other-world-rpg.forumactif.org
Lyesam
Admin
avatar

Messages : 613
Date d'inscription : 03/04/2014
Age : 20
Localisation : The Link

Carte d'identité.
Monde d'origine : Technologia
Temps écoulé entre le premier et le dernier RP : Je ferais le décompte quand j'aurais fini le journal de bord (on n'est pas rendu)
Race : Humain génétiquement modifié.

MessageSujet: Re: The Other World - La première faille.   Ven 20 Juin - 19:46

Chapitre 1 : Rerum.


Matt se sentait vraiment mal, il n'y avait que du blanc autours de lui et il lui semblait être tiraillé de tout les côté. Il avait mal au cœur et avait l'impression d'être dans une chute sans fin. Il faisait froid aussi, il avait l'impression de geler sur place. Soudain un crochet invisible l'attrapa et le tira d'un coup en avant. L'adolescent fut éjecter de la faille et atterrit rudement sur le sol, le nez dans l'herbe. Son souffle était coupé et il avait du mal à le retrouver, il se positionna sur le dos pour arriver à respirer correctement.

Une fois que les taches sombres eurent presque toute disparue de sa vue – bien qu'il restait comme un brouillard de ténèbres tout autours de son champ de vision – il constata qu'il faisait nuit. Rien d'étonnant c'était aussi le soir sur Terre mais... la lune argentée semblait deux à trois fois plus grosse et pleine, alors qu'il se souvenait nettement d'un croissant la dernière fois qu'il l'avait vu. Il se redressa, sa tête lui tournait et il sentait pointer une migraine.

Le jeune homme balaya les environs du regard, il se trouvait dans une forêt aux couleurs très sombres, tellement qu'elle semblait noir. Un coup d’œil derrière lui lui permit de voir que la faille était toujours là, il s'en écarta prudemment. En tout cas ses arbres étaient vraiment très rapprochés, il ne voyait pas très loin et seule la luminosité de cette étrange fissure lui permettait de voir loin. Un vent soufflait, le faisait frissonner, il n'avait qu'une petite veste sur lui, on était en fin de printemps quand il avait quitté Univers et il faisait déjà assez chaud... autant dire que la différence de température soudaine le déstabilisait.

Il se releva en se prenant la tête dans les mains. Où était-il ? Et que s'était-il passé ? Il se sentait mal à l'aise, cette atmosphère semblait si différente de celle qu'il venait de quitter... Il se retourna pour observer la faille. Est-ce que s'il la repassait il reviendrait chez lui ? Ou atterrirait-il de nouveau dans un endroit farfelu ? Peut-être qu'il disparaîtrait pour de bon... non il préférait ne pas prendre ce risque. Il fit quelque pas, il avait des fourmis dans les membres et ça le faisait sautiller sur place. Il commença à explorer les alentours, il y avait peut-être une ville où il pourrait savoir où il se trouvait.

Rapidement alors qu'il s'éloignait, il sentit les poils de sa nuque se hérisser, il se sentait suivi et ça l'inquiétait, il ne cessait de jeter des coups d'oeil derrière lui et d'accélérer le pas. Très vite il se retrouva à courir à moitié, sauf qu'il faisait beaucoup moins attention à la direction qu'il prenait et ne faisait que se perdre un peu plus dans cette sombre forêt. Une ombre surgit à sa droite le faisant sursauter et faire un bond sur le côté, il fixa l'endroit où il l'avait vu, sa respiration s'accélérant un peu plus. Plus rien ne bougeait, mais il y avait tellement de feuillage qu'il n'était pas très sûr.

Deux yeux d'un jaune malsain s'ouvrirent dans l'ombre. Il cria de surprise et recula maladroitement, son pied rencontra une racine et il tomba en arrière, se réceptionnant avec une grimace sur l'arrière train. Il garda les yeux rivés sur l'espèce de monstre qui devait se tenir tapis dans l'obscurité. Pourtant, en un instant les yeux disparurent et l'impression étrange avec.

Après un temps où il ne cessa de fixer les alentours d'un air inquiet, Matt finit par se relever. Cette endroit commençait vraiment à lui faire peur, la forêt était tellement silencieuse qu'il ne s'en était pas trop méfié... mais maintenant son aspect sombre le rendait d'autant plus nerveux. Il marcha un moment lorsqu'il vit enfin les arbres commencer à s'espacer, peut-être qu'il suivait la bonne direction...

Il ne se trompait pas, au bout d'un moment qui lui parut interminable il vit enfin la couleur d'une habitation. Il pressa le pas, il allait peut-être pouvoir savoir où il se trouvait. Il ralentit brusquement lorsqu'il arriva aux abords de la ville. C'était étrange quand même ! Il se serait cru au Moyen Âge, les rues étaient même pas pavées ni goudronnées et les habitations semblaient vraiment anciennes ! Pourtant elles n'étaient pas à deux doigts de s'écrouler... En tout ça sil y avait des personnes dans la rue, ce qui le rassura un peu, il s'approcha d'une grande femme brune d'âge mûr pour demander légèrement intimidé :

-Hum... excusez-moi, je me suis perdu, est-ce que vous sauriez où je suis.

Elle tourna un regard plein de dédain vers lui avant de répondre :

-T'es à Lunaria. D'où tu sors ? T'es un péquenot des villages alentours pour pas savoir ça ?

Il ne comprenait pas trop ce qu'elle voulait dire, et la seule péquenot qu'il voyait c'était elle dans sa robe crasseuse. Lui il était tout à fait normal dans son jean sombre, son tee-shirt gris et sa veste noire. Donc elle avait rien à dire ! Mais il n'allait pas la frustrer, c'était lui qui était perdu.

-Euh... et Lunaria ça se situe dans quel pays ?

Cette fois, elle regarda comme s'il sortait tout droit d'un asile.

-C'est pas un pays c'est Rerum ! Point. Maintenant me saoule pas avec tes questions bizarres si tu veux pas que je te jette un sort.

Sa remarque le fit rire, l'humour du coin laissait vraiment à désirer mais cette idée était tellement grotesque qu'il n'avait pas pu se retenir. En tout cas elle n'apprécia pas trop sa réaction.

-ça te fait rire ? Tu ne m'en crois pas capable c'est ça ?

Alors qu'il se raidissait elle commença à écarquiller les yeux avant de dire d'une voix mal assurée :

-Ah moins que... tu ne sois un sorcier de rang supérieur... c'est tout à fait possible en ayant pris une apparence aussi jeune... Pardon de vous avoir offensé !

Elle commença à s'incliner d'un air embarrassé devant un Matt qui ne comprenait rien à son baratin. Le jeune homme se passa la main dans les cheveux en soupirant, elle devait juste être folle c'est tout ! Il finit par bafouiller un genre d'au revoir mêlé à des excuses puis tourna les talons pour s'éloigner. Il tenta de parler à plusieurs personnes comme ça mais soit on le menaça de manière étrange – l'humour du coin – soit on lui répondit la même chose. Rerum et Lunaria... qu'est-ce que c'était exactement ? Il n'existait pas de tel endroit sur Terre ! Mais était-il bien sur Terre ? Il commençait à douter...

Alors qu'il commençait à désespérer de trouver une solution pour rentrer chez lui, il eut de nouveau l'impression d'être suivi. Ah non pas encore ! Pensa-t-il avant de presser le pas pour s'éloigner le plus possible dans de petites ruelles. Mais il ne connaissait pas l'endroit et réussit à se perdre dans un des coins les plus sombres de la ville !

Matt s'arrêta pour tenter de trouver des repères lorsqu'un masse lui percuta le dos et il se retrouva projeté sur un mur, il se retourna à demi sonné, pourquoi il ne l'avait pas vu venir ? Ah, son champ de vision était aussi plus restreint depuis qu'il s'était retrouvé catapulté ici, des points noirs dansaient devant ses yeux de temps à autres aussi... Il y avait un homme devant lui et la première chose que l'adolescent remarqua furent ses yeux rouge sang. Il voulut reculer mais il était déjà dos au mur.

L'homme était plus grand que lui d'au moins une tête et demi, il était tout en noir et son visage était incroyablement pâle... on aurait dit un cadavre ! Il s'approcha de lui et Matt serra les dents, il sentait son cœur battre à tout rompre dans sa poitrine, ce type faisait vraiment peur. Il fourra sans prévenir son nez dans son coup avant de susurrer :

-Tu sens bon...

Matt se figea.

-Hein ?

C'était qui ça ? Un pervers ? Il était pas homosexuel désolé ! Un psychopathe peut-être ? En plus son toucher était glacé ! Matt dû s'aider des deux bras pour repousser l'adulte de toute ses forces, il se décolla à peine du garçon effrayé, c'est qu'il était fort en plus ! Il s'écria :

-Laissez-moi tranquille !

Cela n'arrêta pas l'homme qui lui saisit les poignets pour les plaquer contre le mur avant de... lui mordre le coup. Matt laissa échapper un gémissement, ces dents anormalement longues s'enfonçaient dans sa chair et transpercèrent sa jugulaire. Il sentit une quantité astronomique de fluide vitale se faire happer par cet espèce de... vampire. Où est-ce qu'il était atterrit. Il voulut se débattre mais le corps du vampire plaquer contre le sien l'empêchait d'esquisser le moindre mouvement. Il sentit des larmes commencer à rouler sur ses joues.


Et suite au prochain épisode ! Mwa ha ha ha ! (tout va bien je vous assure U.U')
Je me demande si y a moyen de déplacer les messages pour que je puisse mettre les chapitres à la suite sans qu'il y ait de comm' entre deux...

_________________
N° de plaque Y004
Liens probables.

Le Link est ma maison.
Le Link est ma nation.
Le Link est ma raison.
Le Link est ma passion.

L&L
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-other-world-rpg.forumactif.org
 
The Other World - La première faille.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Première Pub de la campagne d'obama ou Le rêve américain
» CNN: Food prices rising across the world
» Vente Elysien Forge World (GI)
» Rock My World
» Forge World

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Other World RPG :: Hors RPG. :: A votre plume !(et vos pinceaux)-
Sauter vers: