The Other World RPG
Coucou !

Si tu n'as jamais visité le forum je te conseille de passer par .

Si tu es déjà inscrit on t'attend pour RP ! Wink


Venez découvrir d'autres mondes, ils existent bel et bien, ne dépendent que de votre imagination, venez écrire leur histoire...
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [RP solo]Une ballade, une rencontre et une révélation

Aller en bas 
AuteurMessage
Ulryn Lupacir

avatar

Messages : 171
Date d'inscription : 03/10/2015
Age : 19

MessageSujet: [RP solo]Une ballade, une rencontre et une révélation   Mer 21 Oct - 17:34

C’était une journée pluvieuse aujourd’hui… L’atmosphère était fraiche du matin et nettoyée par les larmes tombantes du ciel. Ulryn adorait cette odeur… Une odeur vous rappelant à chaque fois la forêt dans ces beaux jours. La pluie créait une lumière magnifique sur les plantes, chacune se courbant avec grâce… Tous ceci lui donnait envie de sortir et d’en profiter. Ca faisait longtemps qu'il ne c’était pas retrouvé seul quelques temps, sans ses parents pour l’étouffer. Voulant profiter pleinement de sa promenade, il décida de ne rien prendre, histoire de chasser un peu. Il prévint son père qu’il partait. Il s’en moqua un peu, tant qu’il pouvait travailler sur l’amélioration de la maison… Il embrassa sa mère qui lui demanda de faire attention… Comme chaque fois…

Après quelques heures de course et de jeu, il décida de faire une pause… Il vit un magnifique parterre de mousse à coté d’un arbre centenaire… Qui ne serait pas admiratif devant la splendeur de la Nature…Elle qui était si forte et si capricieuse… Mais avant de faire la sieste, il fallait trouver de quoi se nourrir. Il entendis le doux bruit d’une rivière, à peu près à une centaine de mètres d’ici. Avec un peu de chance, il y aurait quelques Sorns entrain de s’abreuver.

S’approchant à pas feutré, il regarda la rivière, d’une eau clair et pure. Malheureusement, la faune de Rerum avait compris que les prédateurs attendaient près des cours d’eau et les proies s’en éloignaient. Bon, il fallait se rabattre sur les poissons. Son père l’avait déjà emmené pécher dans son enfance, il connaissait donc les bases. Après plusieurs échecs et expérimentations, Ulryn réussit à attraper un, puis deux poissons de bonne taille, suffisant pour le nourrir pour une demi-journée.

-Bon appétit ! Dit Ulryn en pensant aux autres prédateurs s’en doute entrain de chasser.

Après un repas plutôt simple, il décida de se poser sur son parterre de mousse d’une teinte bleuté. Il regarda la cyme des arbres au alentour et se dit qu’il n’était rien face à eux. Après quelques réflexions sur sa belle planète, le jeune loup était heureux d’être né ici, sur une planète sans lois ni restrictions, seulement le bon sens et la force. Il s’assoupit, le vent lui caressant les cheveux tel une mère caresse les cheveux de son enfant. Ses papillons se posèrent sur lui. L’un d’entre eux se posa sur son front, comme le baisé d’une maman.

Après quelques heures de sommeil, Ulryn se réveilla subitement. Il a sentis une drôle d’odeur… Une odeur froide et métallisée… Il se leva brusquement, cherchant à voir le moindre animal qui pouvait avoir cette odeur…  Mais rien ne semblait être dans son champ de vision. Il regarda le soleil pour voir l’heure qu’il pouvait être… On était en fin d’après midi, près du crépuscule. Il suivit cette odeur qui le dérangeait… Après quelques minutes de traque, Il vit quelque chose bougé, puis courir. Il pris forme animal et le pourchassa.

L’animal avait forme humaine mais ses capacités physiques étaient bien supérieures à se peuple… Il s’agissait surement d’un vampire. Ca expliquerait cette odeur de sang dont l’émanation du fer était plus que gênante. Subitement, le vampire se retourna, regarda Ulryn dans les yeux que celui-ci détourna. Il semblait l’amené quelque part… Voyons où ça nous mènera…

_________________
La pureté existe dans un état naturel mais pas la perfection.  
Une race noble est de sang pur mais n'incarne pas la perfection.
Un hybride n'est peut être pas pur, mais peut se rapprocher de la perfection.


Dernière édition par Ulryn Lupacir le Jeu 9 Mar - 23:37, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ulryn Lupacir

avatar

Messages : 171
Date d'inscription : 03/10/2015
Age : 19

MessageSujet: Re: [RP solo]Une ballade, une rencontre et une révélation   Jeu 22 Oct - 16:45

Cela faisait maintenant une heure qu’ils couraient… Il faisait nuit, il faisait froid, et Ulryn commençais à avoir mal aux pattes. Mais il devait le suivre, il ne savait pas pourquoi mais il sentais que quelque chose arriverait si il le rattrapait. Le vampire s’arrêta dans une petite zone dénudée d’arbre mais en était entouré des plus effrayant. Il se sentais comme un louveteau devant un gros prédateur… Il chercha pourquoi il était si effrayé par la vue d’un simple vampire. Et se concentrant un peu, il décerna deux, quatre, cinq personnes au total dans les environs…

Après des secondes semblant interminable, le groupe de vampire se dressait devant lui, fier et prétentieux, comme à leurs habitudes. A part le vampire plutôt maigrichon qu’il avait pourchassé, les autre male était plutôt costaux, voir même menaçant. Et il y avait une femme… Le blanc de sa peau était aussi pur que le duvet ventral qu’il avait au ventre étant petit. Elle semblait avoir la vingtaine, assez maniérée… Pas réellement dangereuse au premier abord. Ses cheveux rouges étaient aussi vifs que son pouvoir était oppressant. On sentait clairement l’aura meurtrière de cette personne… Après quelques secondes à se regarder, à se jauger, Elle prit la parole :

-Bonsoir jeune loup garou, je me nomme Phoélia de Réony, héritière légitime du trône de la famille Réony. Je vois que tu t’es bien amuser dit moi.

-Pourquoi ne pas profiter quand une si belle nuit s’offre à nous ?  Dit Ulryn sans dire qu’il avait aussi beaucoup attaqué les animaux des environs.

Phoélia,  au visage calme et détendu, devint de plus en plus grave. Il voyait, à travers ses lunettes noir, qu’elle le scrutait depuis maintenant quelques minutes. L’air d’amusement qu’elle avait c’est transformé en dégout… Il ne comprenait pas pourquoi cette mystérieuse femme le regardait comme ça… Dans un mouvement plus rapide que la fermeture de la mâchoire d’un Faxas, elle attrapa l’un des papillons qui lui était si précieux.

-Effectivement… Pourquoi ne pas s’amuser ?…

Elle arracha doucement les ailes de se pauvre papillons. Il lui semblait entendre les cris de celui-ci. Il ne pu s’empêcher de lâcher des larmes pour cet ami, ce frère qu’était ce papillon… Il regarda cette garce d’un regard noir. Il n’avait jamais sentis autant de colère et de tristesse… Il souhaitait venger son compagnon mais malheureusement… En une fraction de seconde, un de garde de Phoélia l'attrapa … Il sentis un légère piqure dans le cou. Il ne pouvait plus bouger… Juste regarder ces vampires. Phoélia repris avec une certaine cruauté dans la voie :

-Tu sais… Les loups garous ne sont que des chiens qui prennent les restes donnés par les races supérieurs… Et tu sais se que sont les… Hybrides ? Rien ! Juste de la nourriture à donner au bétail, juste un appât à mettre par terre pour s’amuser à chasser ! Mais je suis généreuse aujourd’hui… Je vais juste te donner à la ville la plus proche.

Aussi tôt ses propos terminés, ses gardes portèrent Ulryn tel un morceau de viande. Il avait arrêté de jurer intérieurement… Il ne restait qu’une haine animale pour cette femme. Il se jura de lui rendre cette insulte, cette honte au centuple. Après une dizaine de minutes à hurler dans son antre intérieur, il arriva dans un petit bourg. Il fût attaché à de pauvres bouts de bois et des cordes de mauvaise qualité.

Les passants le regardaient comme un jeune normal avant de lire le panneau où il était écrit que c’était un hybride. A se moment, pratiquement tous le monde le regardait avec dégout, colère ou tous sentiment haineux à son sujet. Il n’osait même pas les regarder, essayant de refouler sa colère pour au moins garder son honneur qui sera entaché si il venait à hurler comme une bête en cage.

Il fût relâché ou plutôt jeté tel une bête après deux jours de torture psychique. Comme il était complètement abattus par se traitement, son instinct guidait ses pas. Cet instinct lui dit de rentrer chez lui, dans un lieu sûr. Après une semaine de marche et de jeun, il arriva chez lui, aussi maigre qu’un Vornh et ne ressemblant en rien à l’Ulryn que ses parents connaissaient avant.

_________________
La pureté existe dans un état naturel mais pas la perfection.  
Une race noble est de sang pur mais n'incarne pas la perfection.
Un hybride n'est peut être pas pur, mais peut se rapprocher de la perfection.


Dernière édition par Ulryn Lupacir le Jeu 9 Mar - 23:40, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ulryn Lupacir

avatar

Messages : 171
Date d'inscription : 03/10/2015
Age : 19

MessageSujet: Re: [RP solo]Une ballade, une rencontre et une révélation   Jeu 5 Nov - 20:48

Ulryn est rentré chez lui dans un sale état. Très sale état. Ses parents ont été horrifiés par la vision de ce fils mutilé, presque mort. Son père a accouru le plus vite qu’il pouvait pour attraper son fils alors que sa mère n’arrivait toujours pas à admettre que son fils est été attaqué. Le père, voyant qu’elle ne parvenait pas à voir cette réalité, décida de la bousculer :

« Va préparer les soin, vite ! » Dit-il de sa voix grave et profonde.

Après quelques secondes, la mère commença à courir dans tous les sens. Elle avait compris qu’elle devait tous faire pour sauver son fils, qui mourait devant elle. Le père transporta Ulryn dans sa chambre, la pièce la plus spacieuse de la maison. La mère, elle, réussi à créer des onguents et autre pommades pouvant permettre la guérisons de ses blessures. Un problème subsistait… Comment nourrir Ulryn alors qu’il était inconscient ?... La mère n’hésita pas. Elle prémâcha quelques bouts de viandes et les donna à son fils, puis força son corps à avaler la bouilli. Le père, fou de rage de voir son fils dans cet état, décida de courir dehors, loin, afin de défouler son corps et son esprit. Les parents attendaient un jour, deux jours, cinq jours… Les semaines déroulaient sans aucun signe de guérisons d’Ulryn. Après de long moment de prière, les parents virent le corps d’Ulryn bouger. Faiblement mais suffisamment pour être visible. Ils reprirent espoir et se remirent à sourire, même si le danger n’était pas passer.

Un plafond en bois sombre, un lit rembourré d’herbe sèche, des meubles fait à la main et ayant leur propre histoire… Ulryn reconnaissait sa chambre. Il était allongé sur son lit, situé dans un coin de la pièce. A coté de la porte, il y avait des meubles pour ranger ses rares vêtements, et le reste de la chambre était remplis de jouets d’enfance et d’autre meuble aussi simple que précieux. Il voulut se lever, comme par réflexe, mais ses jambes refusèrent de répondre. Ulryn ne voyait pas pourquoi ses jambes le lançaient ni pourquoi son corps était aussi faible. Il réussi tous de même à appeler sa mère, avec une voix faible mais douce. Il eu l’impression que le seul son de sa voix était une bénédiction vu la précipitation de sa mère et de son père. Tous deux le prirent dans leurs bras et ont commencé à pleurer. Ulryn, qui ne comprenait pas, profita quand même de ce moment qui était assez rare dans une vie.

Après ce moment qu’il souhaitait infini, ses parents le regardèrent. Ils ont sans doutes vus l’interrogation de leur fils donc ils lui expliquèrent comment ils l’avaient retrouvé. Ulryn ne comprenait pas, en tous cas, au début du récit. Au fur et à mesure de l’histoire, il se remémorait des brides de la scène. Et quand ses parents lui ont demandé qui lui avait fait ça, il ne vit qu’une chose : le visage de Phoélia et une terrible haine… Mais ses parents n’avaient pas dû voir ça car ils lui demandèrent si il pouvait se lever, voir marcher. Ulryn répondit que non. Il dû donc re-muscler tous son corps et son esprit. Il lui fallut plus de trois semaines pour pouvoir courir comme avant. Cependant, il ne courait que pour une chose… Éviter à tous prix que son histoire se répète. Il voulait protéger les autres hybrides qui sont ou ont été victime.

Il ne courrait plus seul, il courait avec cette haine qui le rongeait…

_________________
La pureté existe dans un état naturel mais pas la perfection.  
Une race noble est de sang pur mais n'incarne pas la perfection.
Un hybride n'est peut être pas pur, mais peut se rapprocher de la perfection.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ulryn Lupacir

avatar

Messages : 171
Date d'inscription : 03/10/2015
Age : 19

MessageSujet: Re: [RP solo]Une ballade, une rencontre et une révélation   Ven 8 Avr - 22:41

Ulryn venait d’atteindre ses 21 ans, ses parents le laissaient aller où bon lui semblait, tant qu’il donnait quelques nouvelles de temps en temps. Au début, il trainait dans les environs de son ancien foyer, ayant du mal à se détacher du nid parental. Puis il voulut créer sa maison. Mais il ne voulait pas finir sa vie dans un trou, à simplement chasser et dormir. Chaque jour, il se souvenait de l’insulte que lui avait porte Phoélia, de la torture subit par les gens qui méprisaient les hybrides. Il voulait d’abord ce cacher, vivre loin, pour réfléchir.

Après plusieurs jours de réflexions, le lieu le plus adéquat pour se recueillir serait Amis. Personne ne pourrait essayer de le chercher là bas. De plus, il voulait être assez proche d’une caverne d’Abyssi, au cas où sa maison s’effondrait. Il entreprit alors son périple. Il fit quelques provisions. Quelques belles cuisses de Fafxas pour bien manger, et quelques Sorn en guise de friandises, parce que Ulryn restait un grand louveteau. En marchant, le jeune loup faisait attention à chaque détail de la forêt, comme si il la voyait pour la première fois. C’était chez lui, il  devait connaître les lieux et ces secrets. La mousse bleuté était légèrement plus fraiche le matin, lorsque la rosé perlait sur les légères boucle. Les arbres sifflaient vers 15 heures, à la lever du vent. Les rares rayons de soleil qui passait se reflétaient dans chaque goutte d’eau porter par les milliers de feuilles de cette forêt. Tous les animaux connaissaient leur place, et connaissaient les dangers. Les cours d’eau était purs, contrairement à ceux vue à cotés de Lunaria qui n’avait en rien l’air potable. C’était chez lui et personne ne lui dira le contraire.

Il arriva enfin à Amis. D’après les dire, la forêt serait hanté, mais pour Ulryn, c’était simplement les reflets de sont existence actuelle. Une terre de solitude et de vide.  Mais si on tend l’oreille, on peut entendre la douce mélodie de cette forêt. Les gouttes d’eau tombant l’une après l’autre dans des flaques formées le matin même. Les arbres sans feuilles se frottaient entre eux pour faire un bruit doux et presque rassurant. Les soit disant fantômes n’étaient que des animaux perdu cherchant leur chemin. Ulryn se sentait bien ici. En marchant encore un peu, il pouvait distinguer à une dizaine de minutes de marche Abyssi, toujours autant majestueuse. En cherchant encore un peu, il réussit à trouver  un petit lac. C’était le lieu parfait. Ça faisait 3 jours qu’il marchait, c’était le moment de commencer à établir un petit campement. Il posa ses provisions à terre, ce fit une hutte assez précaire avec les moyens du bord. Demain sera une journée difficile. Ulryn se sentait enfin libre de tous, et enfin chez lui.

Sans le savoir, il commençait à lancer un plan qui changera sa vie, et celle de beaucoup d’hybride.

_________________
La pureté existe dans un état naturel mais pas la perfection.  
Une race noble est de sang pur mais n'incarne pas la perfection.
Un hybride n'est peut être pas pur, mais peut se rapprocher de la perfection.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ulryn Lupacir

avatar

Messages : 171
Date d'inscription : 03/10/2015
Age : 19

MessageSujet: Re: [RP solo]Une ballade, une rencontre et une révélation   Lun 4 Juil - 22:18

Voilà une semaine qu’Ulryn avait posé bagage dans cette forêt. Il avait fait une petite cabane pour se protéger mais envisageait une hutte plus grande, plus spacieuse, pour enfin avoir quelque réserve et un toit solide. Être à coté d’un lac avait ses avantages et ses inconvénients. Il doit donc faire une hutte un peu plus loin de la berge, sur un sol moins humide. Heureusement que son père l’avait forcé à l’aider pour fabriquer la maison et les pièges. Il savait comment installer les fondations et quel bois il fallait. La seule qui lui manquait était… Les ressources. Ulryn ne pouvait que prendre de petits rochés pour coupé les troncs mais ça demandait beaucoup de temps. Il du donc ce faire un petit emploi du temps.

Les rayons de soleil traversent timidement les arbres, c’est le signe du matin qui se lève. Ulryn pioche dans le peu de réserve qu’il a puis va chasser pour la journée et le lendemain matin. Aujourd’hui, la chasse n’a pas été très bonne. Pas l’ombre d’un faxas, il a du se rabattre sur une petite dizaine de Sorn et quelques plantes. Il devra se rationner.

Après cette séance de sport, il entreprit de couper du bois, encore… Cette fois, il réussit à couper 8 arbres dans la journée, une bonne chose de faite. Ca lui a pris la journée entière mais c’est un pas vers une vie stable. Il entreposait son bois juste à coté du site qu’il avait prévu pour sa maison.

Il était environ… 17h. Il décida donc d’inspecter un peu plus la grotte qui lui servirait de refuge secondaire. L’urine de loup-garou était vraiment un très bon répulsif contre les animaux aux alentours. La petite cavité était vide. En se rapprochant un peu, Ulryn aperçu un couloir au fond de la grotte. Celui-ci attisa la curiosité du jeune loup mais la nuit allait tomber.

Les lunes posèrent un voile léger sur la forêt. Les nocturnes se réveillaient pendant que les diurnes fermaient les yeux. L’hybride mangea un peu de viande crue en faisant attention d’en garder pour le lendemain. La zone était sur, il alla donc en direction de sa cabane. La nuit se lève, le loup se couche. Les prochaines journées risque d’être rude mais permettait à Ulryn de vivre sa vie, celle qui lui semblait juste, et qui le rapprochait de son rêve.

_________________
La pureté existe dans un état naturel mais pas la perfection.  
Une race noble est de sang pur mais n'incarne pas la perfection.
Un hybride n'est peut être pas pur, mais peut se rapprocher de la perfection.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ulryn Lupacir

avatar

Messages : 171
Date d'inscription : 03/10/2015
Age : 19

MessageSujet: Re: [RP solo]Une ballade, une rencontre et une révélation   Sam 3 Sep - 23:18

Ulryn c’est peu à peu habituer à cette vie en solitaire, même si le confort de son foyer natal lui manquait un peu. Sa hutte n’avançait pas aussi vite que prévu ; il se contenterait de s’abriter encore quelques temps dans sa cabane, pendant au moins un mois. Depuis qu’il a décidé de partir, ses muscles se sont développés, laissant paraître le physique naturel d’un loup-garou mâle. Malgré ce changement, Ulryn restait toujours assez craintif, et se sauvait dès qu’il apercevait un prédateur. Contre toute attente, Matia choisi de rejoindre les parents du jeune garçon, là où elle paraît être en sécurité. Malgré le peu de nourriture, le jeune loup n’avait pas tant minci que ça, réussissant à trouver un équilibre entre rationnement et bonne nutrition.

Malheureusement, la chance fini toujours par tourner. Ulryn, qui réussissait à toujours avoir une réserve de viande pour au moins deux jours, s’effondra quand il vit que toute ses rations avaient été pillé. Non seul la viande, vitale pour un organisme d’origine carnivore, mais aussi les plantes comestibles et médicinale récoltées depuis. Et comme un malheur n’arrive jamais seul, les phéromones libérées par le loup pendant la chasse éloignait les créatures aux alentours, ce qui rendant la traque beaucoup plus longue et dure. Pour résumé, il n’y avait plus de nourriture dans les cinq kilomètres aux alentours de son campement. Dans une colère sourde contre lui même, Ulryn poussa son premier vrai hurlement de loup, suivit de quelques sanglots et couinements reflétant la douleur que provoquait la perte de ces jours de travails.

Après de très longues minutes, Ulryn se releva. Il regarda l’état de son campement. Une dizaine de troncs étaient empilé et couvert de peau animale, pour éviter que le bois pourrissent et devienne inutilisable. Les fondations de la maison étaient prêtes, il ne manquait plus que du bois taillé, ce qui représentait le plus gros du boulot. En respirant un grand coup, il dit :

« Ma priorité, c’est la nourriture. J’ai plus rien à perdre ici, je vais pouvoir chasser toute la journée et rentré le soir, une nuit blanche ne devrait pas trop me nuire. Dès que ma réserve peut tenir une semaine, j’arrêterai la chasse et avancerai la maison, pour enfin pouvoir cacher la viande des rodeurs… Bien. Allons-y ! »

La journée sembla si courte… Comme la zone de chasse c’était reculé, Ulryn ne trouvait plus grand chose par le passé. Mais là, quand il partis en dehors de sa zone, vers le nord, la nourriture affluait. Le transport de toute cette viande était difficile, mais c’était le meilleur moyen pour avancer efficacement vers un mode de vie stable. Au petit matin, il rentra chez lui, où rien n’avait bougé, comme prévu. Avant d’aller se coucher pour prendre un repos bien mérité, le loup urina autour de son campement, pour dissuader la faune de trop s’approcher de chez lui. Et après cette tache terminée, Ulryn pu enfin s’allonger dans le feuillage au sol, délicatement humidifié par le début de rosé du matin, le ventre réchauffé par les premiers rayons de soleil. C’était difficile, douloureux, mais il pu enfin s’endormir le sourire aux lèvres.



_________________
La pureté existe dans un état naturel mais pas la perfection.  
Une race noble est de sang pur mais n'incarne pas la perfection.
Un hybride n'est peut être pas pur, mais peut se rapprocher de la perfection.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ulryn Lupacir

avatar

Messages : 171
Date d'inscription : 03/10/2015
Age : 19

MessageSujet: Re: [RP solo]Une ballade, une rencontre et une révélation   Lun 2 Jan - 15:43

Après 2 jours qu’Ulryn chassait sans relâche pour atteindre son premier objectif, celui d’amasser une semaine de ration, il pu enfin s’arrêter. Il y avait surtout de la viande rouge comme du Faxas, quelque Sorns, mais aussi quelques poissons que nageait dans les eaux trouble de l’Aqua Ténébris. Pour compléter cela, le jeune loup avait pris l’initiative de cueillir quelque plante, quelles soient pour se nourrir ou pour se soigner. Il allait enfin pouvoir s’occuper de sa hutte.

Elle n’allait pas être aussi grande que la maison de son père, bien sur, mais suffisante pour pouvoir cacher ses jours de travail et poser un semblant de lit. Il s’affaira donc à tailler le bois de telle manière à se que les troncs puissent être plantés solidement au sol. Il passa la nuit à utiliser des pierres pour aiguisé au mieux ce bois. Mais au petit matin, les rayons du Soleil récompensa Ulryn par une douce chaleur. Cette préparation terminée, il prit une cuisse de Faxas pour la dévoré, au sens littéral du terme.

Il fallait maintenant s’occuper de les planter… C’était le plus gros du travail car il fallait beaucoup de force et de précision pour les planter droit et assez profondément pour que la hutte ne s’effondre pas. Mais Ulryn avait confiance en ses nouvelles capacités physique et se mis au travail

Après une heure passée à essayer de planter le premier pieux qu’il se dit que ça allait être plus difficile que prévu… Mais comme dirait sa douce mère « Dame Nature vient toujours en aide pour les créatures dans le besoin ». Et elle avait raison car plus tard, dans l’après-midi, Ulryn sentis une odeur qui lui était familière. L’odeur devenait de plus en plus forte puis il vit son père avec son pelage bruns tirant vers le noir à certains endroits. Il reprit forme humaine devant lui et le prit dans ses bras. Après un long et doux moment de retrouvaille, son père lui expliqua qu’il était venu pour voir s’il s’en sortait dans sa vie en solitaire. Notre jeune loup lui décrit donc ses mésaventures et en profita pour lui demander de l’aide. Son père, regardant le travaille qu’il restait à faire, sourit et dit :

« Il faut se dépêcher alors ! ».

La nuit arriva vite mais le travail fut terminé au crépuscule. Un des plus beaux moments de la journée pour un habitant de cette planète. Dans cette foret sans feuille, on pouvait distinguer quelques rayons de Soleil orangé virant au rouge ce qui donnait une impression de renaissance à ces arbres. Ulryn le trouvait grandi, majestueux avec cette lumière.  Il invita son père a mangé un coup avant de partir, ce qu’il ne refusa pas. Ils passèrent donc un long moment à discuter de leurs quotidiens. Le jeune loup pris des nouvelles de sa mère avant que son invité ne pense à partir, car il faisait nuit. Après un dernier câlin, le père partis et Ulryn pu enfin dormir, dans un lit, sous un toi et surtout avec la chaleur d’un père.

_________________
La pureté existe dans un état naturel mais pas la perfection.  
Une race noble est de sang pur mais n'incarne pas la perfection.
Un hybride n'est peut être pas pur, mais peut se rapprocher de la perfection.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ulryn Lupacir

avatar

Messages : 171
Date d'inscription : 03/10/2015
Age : 19

MessageSujet: Re: [RP solo]Une ballade, une rencontre et une révélation   Sam 25 Fév - 22:53

Cela fait maintenant plusieurs semaines que la maison est terminée. Ulryn à aussi pris le temps de l’aménager comme il se doit. La maison est composée de 3 pièces sommaires.

Tout d’abords la chambre, décorée de trophées de chasse, de son lit et d’un meuble. Le lit est plutôt grand, fait de bois, de branchage, de feuille et de peau. Tous cela suffit pour le confort de notre loup. Le meuble, bien que n’étant pas aussi régulier que certaine création de civilisation plus avancé, est fonctionnelle. Il a choisi un bois sombre, mais rappelant cette chaleur d’un foyer. Ses trophées, eux, sont surtout des peaux. La plupart de couleur brune. Les citoyens d’autre univers trouveront cela barbare, mais pour Ulryn, cela représente de longue heures de travail et de patience. Il a surtout gardé les fourrures dont les poils ont plusieurs nuances. Sa préférée est la fourrure d’un Arachequus trouvé mort pendant une de ses sessions de chasse. Les poils sont bruns clair, mais certains possèdent l’extrémité noir, ce qui lui donne des reflets splendides à l’aube.

A la sortie de celle-ci se trouvait la pièce à vivre. Elle possédait une table, 2 chaises et quelques meubles qui permettent de ranger et d’exposer la plupart des objets sentimentaux d’Ulryn. Le tout était dans un ton toujours un peu brun, tirant sur du sombre pour les meubles. Il y avait quelques sculptures de son père sur une des commodes, une boite contenant ses dents de louveteaux, qui sont de précieux souvenir pour les loups et un petit coffre contenant de la monnaie.

Car il commençait aller dans de petits villages, vendre quelques peaux, un peu de viande. Ce qu’il ramenait en trop de la chasse pour gagner un peu d’argent en somme. Bien sur, tous cela sous forme humaine, ce faisant passé pour un sorcier profitant de son avantage à ne pas se faire attaquer pour chasser. Certains habitants lui passaient même commande pour certaines plantes ou quantité de peau, ce que le loup ne refusait pas.

Et enfin sa réserve. Composé de viande rouges, de poisson et de plante, il s’agit d’un lieu vital pour Ulryn. L’odeur de la charogne ne se propageait pas dans la maison, même si celle-ci ne le dérangeait pas. Il a une trentaine d’espèce de plante comestible, un peu moins de la moitié est curative. Les poissons, malgré leur apparence pour le moins effrayantes, sont une bonne source de nutriments et au gout de l’hybride.

Mais un jour, marchant en direction du village pour gagner un peu d’argent, il vi une scène qui lui hérissa le pelage. Une jeune fille était attachée sur la place, visiblement blessée. Un écriteau où il était marqué de : « Saleté d’hybride » était à ses pieds. De douloureux… Extrêmement douloureux souvenirs lui reviennent en mémoire. Un cri sourd voulu s’échapper de sa gorge trop serré pour ne serait-ce que pour parler. Il serra tellement fort les poings qu’un léger filet de sang commençait à couler sur la viande récupérée. Les bruits de pas sur les briques et messe-basse des passants devant l’hybride s’étouffèrent, disparurent, puis il sentit ses yeux s’embrumés. Il se rappelait de l’humiliation de ce moment là et de la haine qu’il ressentait pour toutes les personnes qui croisaient son regard fou.

Mais Ulryn étant devenus un loup solitaire, il avait gagné en maturité et réussi, par miracle, à ne pas se transformer et décimer tous les passants. Il réussit donc tant bien que mal à desserrer les mains et décida d’aller vendre ses biens, en gardant à l’œil le pauvre hybride. Celle-ci était vraiment jeune, une très jeune adolescente, le loup lui donnait… 12,13 ans.

-Un enfant ne devrait jamais avoir à subir ça… Encore moins pour une raison aussi… Absurde ! Dit-il en cherchant à cacher au mieux sa profonde pitié pour l’enfant, mais aussi son immense colère envers ceux qui inflige ça.

Elle avait une peau blanche… Froide. Son regard était complètement vide, sauvage. Tout comme celui d’Ulryn quand ce sort lui avait été réservé. Elle ne possédait que quelques haillons pour seul vêtements. Il voulait l’aider… Non, il fallait la sauver. Après avoir vendu aujourd’hui une dizaine de peau et quelques plantes peu commune, il repassa devant cette nouvelle hybride en murmurant « Je t’en supplie, tiens bon », la gorge serrée, pleine de pitié.

Il sortit du village, une blessure rouverte.

_________________
La pureté existe dans un état naturel mais pas la perfection.  
Une race noble est de sang pur mais n'incarne pas la perfection.
Un hybride n'est peut être pas pur, mais peut se rapprocher de la perfection.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [RP solo]Une ballade, une rencontre et une révélation   

Revenir en haut Aller en bas
 
[RP solo]Une ballade, une rencontre et une révélation
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Ballade galante à Versailles [ Eric de Froulay ]
» présentation Bob Solo [Validée]
» Chasse de chasseur de renards (C, solo)
» " BALLADE "
» Ballade de L'Elfe et du Hobbit

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Other World RPG :: Les mondes... :: Rerum :: Forêt.-
Sauter vers: